News from the Campus

Villes et espaces publics sans violence sexuelle abordés dans un cours à Torreón, Mexique

15 novembre 2017


Le Centre de Formation d'ONU Femmes a réalisé une formation des formateurs sur la thématique des villes sûres et des espaces publics à Torreon, Mexique du Nord, en Octobre 2017. Le cours, qui comprenait une phase présentielle et une autre en ligne, a permis un apprentissage interactif et d'échange entre fonctionnaires (de la police, de la justice, de l'urbanisme et des transports) dans le but de contribuer à la création de villes et d'espaces publics plus sûrs pour tous.


Les 35 fonctionnaires qui ont participé à la formation ont acquis des connaissances sur la forte prévalence de la violence sexuelle contre les femmes dans leur région, Coahuila, par rapport à la très faible réponse en termes de justice. Comme indiqué dans le « Diagnostic sur la violence sexuelle contre les femmes et les filles dans les espaces publics à Torreon, Coahuila » développé par ONU Femmes, 86.5.3% des femmes ont peur d'être agressées sexuellement dans les rues et 78,2% dans le transport publique.

Les participant·e·s ont discuté sur les causes et les conséquences de cette violence dans la vie des filles et des femmes. Le groupe s’est également interrogé sur la façon dont ce phénomène pourrait être plus visible et traité par la communauté. Grâce à des techniques telles que les observations directes dans la ville et la cartographie, le cours a permis de réfléchi à la façon de concevoir des villes et des services publics qui contribueraient à la création de villes plus sûres et plus inclusives.

ONU Femmes Mexique et le Centre de Formation d'ONU Femmes soutiennent maintenant le groupe dans leurs efforts pour reproduire des ateliers plus courts sur le sujet, avec d'autres fonctionnaires, et pour créer des protocoles de prévention des violences sexuelle contre les femmes et les filles et d’assistance aux victimes. Une campagne sera bientôt présentée et tous les fonctionnaires auront accès à des cours adaptés sur ce sujet début 2018. La même initiative est également mise en œuvre à Mexico et à Puebla.